m3 SANITRADE produira ses propres masques à Genève dès 2021

m3 SANITRADE produira ses propres masques de protection à partir de 2021. Le pôle santé de m3 GROUPE a signé un bail dans les bâtiments du groupe Jean Gallay SA, fabricant de composants de moteurs pour l’aéronautique situé à Plan-les-Ouates. L’entité y installera en début d’année prochaine ses bureaux et ses deux lignes de production.

m3 SANITRADE entame sa mue. L’entité sanitaire de m3 GROUPE produira ses propres masques de protection dès 2021. Pour ce faire, l’entreprise fondée en avril 2020 vient de signer un bail portant sur une surface de plus de 2’300 m2 contiguë à Jean Gallay SA, entreprise de mécatronique dont le bâtiment se situe à Plan-les-Ouates.

D’ici à début 2021, le pôle santé de m3 GROUPE installera au rez de chaussée de ce bâtiment deux lignes de production capables de produire jusqu’à 3.5 millions de masques de protection par mois. Le site accueillera également en son sein un centre de recherche et développement ainsi que des bureaux administratifs (2e et 3e étages). Une série de travaux seront dans ce cadre nécessaires afin d’adapter la structure aux activités de m3 SANITRADE. Ceux-ci seront effectués de décembre 2020 à janvier 2021.

Début 2021, Hervé ZIPPER rejoindra par ailleurs m3 SANITRADE en qualité de Directeur Général. Spécialiste renommé des équipements de protection individuelle, il sera en charge de la stratégie globale de l’entité et pilotera les deux sites de production basés à Plan-le-Ouates et Ploufragan (Bretagne).

« Je suis ravi de ces avancées importantes pour m3 SANITRADE et le groupe. La collaboration étroite avec Jean-Gallay SA dans cette nouvelle aventure est également une excellente nouvelle. Nous allons ainsi pouvoir développer des masques fabriqués en Suisse innovants, plus performants et plus confortables. Ces évolutions nous permettront également de commercialiser nos produits à plus large échelle. », commente Abdallah Chatila, Président de m3 GROUPE.

Laurence de la Serna, administratrice déléguée de Jean Gallay SA ajoute : « Cet élan conjoint permet, tout en sécurisant l’approvisionnement de matériel médical localement, de diversifier le tissu économique genevois et développer un nouveau savoir-faire. Nous nous réjouissons de cette démarche commune répondant à une préoccupation sanitaire et une volonté d’innovation dans un secteur en pleine croissance.»

A noter que le site de Ploufragan, en Bretagne, commencera de son côté à produire ses propres masques en début d’année 2021.

9 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Main Menu